Les funérailles

Organiser des Obsèques à l’église

La célébration chrétienne des funérailles permet à la famille et aux proches d’accompagner le défunt pour la fin de son pèlerinage terrestre et de vivre le passage de la mort à la vie éternelle.

Le sens chrétien

Le sens chrétien des funérailles provient tout droit de la foi en la Résurrection du Christ et de notre appel à y participer :

« C’est le mystère pascal du Christ que l’Eglise célèbre, avec foi, dans les funérailles des ses enfants. Ils sont devenus par leur baptême membres du Christ mort et ressuscité. On prie pour qu’ils passent avec le Christ de la mort à la vie, qu’ils soient purifiés dans leur âme et rejoignent au ciel tous les saints, dans l’attente de la résurrection des morts et la bienheureuse espérance de l’avènement du Christ » (Rituel des funérailles, Paris, 1972, p.8)

Vous venez de perdre un proche ? L’Église est là pour vous accompagner.

La liturgie des funérailles a pour but de recommander à Dieu les défunts et d’annoncer l’espérance chrétienne.
Par la célébration des funérailles et les divers rites qui accompagnent la mort, l’Église porte dans sa prière l’un de ses enfants qui vient d’achever le cours de sa vie terrestre. Elle demande au Père des miséricordes de l’accueillir dans sa maison aux nombreuses demeures (cf. Jn 14, 2). La communauté chrétienne a le souci de se faire proche des personnes touchées par le deuil. Elle les accueille avec grande attention et essaie de leur apporter, autant qu’il est possible, un soutien humain et spirituel dans l’épreuve qu’elles traversent.

L’Église accompagne pas à pas la famille dans la séparation et rend ainsi plus humain le drame de la mort. Le rite ne supprime pas la perte, il permet de la vivre pleinement. L’originalité de la célébration chrétienne réside dans le fait qu’elle nous rappelle le baptême. Le chrétien, enfant de Dieu depuis son baptême, a déjà été plongé dans la mort et est déjà ressuscité. Nous manifestons l’espérance que le défunt vive éternellement auprès du Seigneur.

Les pompes funèbres

Dans la paroisse Sainte-Anne les pompes funèbres contactent des bénévoles missionnés par l’évêque, pour préparer et célébrer la cérémonie. Celle-ci peut également être célébrée par un diacre ou un prêtre, dans la mesure de leur disponibilité. Une messe est toujours offerte par la paroisse à l’intention du défunt, le dimanche qui suit les funérailles.

Une Question ? Une demande particulière ? contactez la maison paroissiale.

 

Organiser des Obsèques à l’église

La célébration chrétienne des funérailles permet à la famille et aux proches d’accompagner le défunt pour la fin de son pèlerinage terrestre et de vivre le passage de la mort à la vie éternelle.

Le sens chrétien

Le sens chrétien des funérailles provient tout droit de la foi en la Résurrection du Christ et de notre appel à y participer :

« C’est le mystère pascal du Christ que l’Eglise célèbre, avec foi, dans les funérailles des ses enfants. Ils sont devenus par leur baptême membres du Christ mort et ressuscité. On prie pour qu’ils passent avec le Christ de la mort à la vie, qu’ils soient purifiés dans leur âme et rejoignent au ciel tous les saints, dans l’attente de la résurrection des morts et la bienheureuse espérance de l’avènement du Christ » (Rituel des funérailles, Paris, 1972, p.8)

Vous venez de perdre un proche ? L’Église est là pour vous accompagner.

La liturgie des funérailles a pour but de recommander à Dieu les défunts et d’annoncer l’espérance chrétienne.
Par la célébration des funérailles et les divers rites qui accompagnent la mort, l’Église porte dans sa prière l’un de ses enfants qui vient d’achever le cours de sa vie terrestre. Elle demande au Père des miséricordes de l’accueillir dans sa maison aux nombreuses demeures (cf. Jn 14, 2). La communauté chrétienne a le souci de se faire proche des personnes touchées par le deuil. Elle les accueille avec grande attention et essaie de leur apporter, autant qu’il est possible, un soutien humain et spirituel dans l’épreuve qu’elles traversent.

L’Église accompagne pas à pas la famille dans la séparation et rend ainsi plus humain le drame de la mort. Le rite ne supprime pas la perte, il permet de la vivre pleinement. L’originalité de la célébration chrétienne réside dans le fait qu’elle nous rappelle le baptême. Le chrétien, enfant de Dieu depuis son baptême, a déjà été plongé dans la mort et est déjà ressuscité. Nous manifestons l’espérance que le défunt vive éternellement auprès du Seigneur.

les pompes funèbres

Dans la paroisse Sainte-Anne les pompes funèbres contactent des bénévoles missionnés par l’évêque, pour préparer et célébrer la cérémonie. Celle-ci peut également être célébrée par un diacre ou un prêtre, dans la mesure de leur disponibilité. Une messe est toujours offerte par la paroisse à l’intention du défunt, le dimanche qui suit les funérailles.

Une Question ? Une demande particulière ? contactez la maison paroissiale.

Suivez le Pape François