(Re)venir à la foi

le baptême à l'âge adulte

Catéchuménat : Conduire à l’Eucharistie des adultes…

En 2001 Jean Paul II nous invitait à «repartir du Christ». Il insistait sur l’Eucharistie dominicale pour donner une importance particulière au dimanche lui-même, jour du Seigneur ressuscité et du don de l’Esprit. Benoît XVI est revenu fréquemment sur ce rendez vous de la vie de tout chrétien ainsi que le Pape François.

Aujourd’hui, des adultes s’interrogent et désirent découvrir le Christ, le suivre et emboiter le chemin vers l’Eucharistie. C’est possible…

Contacts :

  • Carole Derreumaux – 06 65 29 13 32 – carole.derreumaux@gmail.com
  • Blandine Guérin – 04 74 97 10 33 – blandine.guerin@diocese-grenoble-vienne.fr

Etre baptisé, confirmé à tout âge c’est possible

Catéchuménat : Conduire à l’Eucharistie des adultes…

En 2001 Jean Paul II nous invitait à «repartir du Christ». Il insistait sur l’Eucharistie dominicale pour donner une importance particulière au dimanche lui-même, jour du Seigneur ressuscité et du don de l’Esprit. Benoît XVI est revenu fréquemment sur ce rendez vous de la vie de tout chrétien ainsi que le Pape François.

Aujourd’hui, des adultes s’interrogent et désirent découvrir le Christ, le suivre et emboiter le chemin vers l’Eucharistie. C’est possible…

Contacts :

  • Carole Derreumaux – 06 65 29 13 32 – carole.derreumaux@gmail.com  

  • Blandine Guérin – 04 74 97 10 33 – blandine.guerin@diocese-grenoble-vienne.fr

Les témoignages des baptisés et accompagnateurs

Emmanuel baptisé le 15 avril 2017

Ma vie était rythmée par une famille sectaire, qui m’obligeait à suive leurs exigences, basée sur une fausse interprétation de la bible, et une exclusion sociale.
À l’age de 20 ans je me suis séparé de leur fausse doctrine, et pris un che-min tout autre.
Je pensais que Dieu n’influencerai plus ma vie, et que les hommes pou-vaient suivre leur propre chemin sans être étouffé par une religion rempli de contraintes absurdes.
Mais je me suis trompé, et j’ai découvert avec ma femme et ma fille com-ment me réconcilier avec le Seigneur, en accompagnant ma fille au catéchisme et les messes avec ma femme.
J’ai donc pris la décision de suivre un programme de catéchuménat qui ma conduit au baptême.
Cette richesse spirituelle, me pousse à vivre d’autres moments forts dans le cheminement vers Dieu.

Jérôme baptisé le 15 avril 2017

J’ai vécu cette veillée Pascale comme un moment d’intimité entre le Sei-gneur, les paroissiens et moi. Cela m’a ému de voir l’église pleine de personnes nous accompagnant depuis plus d’un an, pour cheminer vers la grande étape du Baptême. Depuis que j’ai été touché par le Seigneur lors d’un parcours Alpha, j’avais vraiment hâte de faire ce grand plongeon mais j’étais loin d’imaginer les exigences que demandent d’être Chrétien !
D’où ma compréhension de l’entrée en Eglise et des scrutins afin d’arri-ver le plus propre possible pour le Baptême. Les trois immersions me parais-saient très longues et empreintes d’un profond silence.
A mon sens, ces sensations de paix et d’éternité sont des aperçus de ce que nous ressentirons au Ciel ! Depuis, la force du Seigneur a été amplifiée afin de pouvoir témoigner de l’Amour du Christ dans les cadres privés et profession-nels.
J’ai le grand désir de poursuivre vers la Communion et la Confirmation pour que mes charismes s’expriment davantage et puissent aider à porter notre Eglise !

Marion baptisée le 26 mars 2016

Je n’aurai jamais cru vivre un moment aussi fort. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’avais cette envie de me faire baptiser, cet appel qui se faisait de plus en plus fort mais je ne me doutais pas que ça aurait cet effet là. La veillée pascale à durée 3 heures mais m’a paru durer quelques minutes, c’était absolument « enivrant », la foule présente, les  textes, les chants avec la chorale, j’ai vraiment aimé. J’aurais voulu que cela dure encore et encore mais comme nous pouvons le dire « toutes les  bonnes choses ont une fin ». J’étais si fière de me tenir debout devant l’assemblée avec mon fils, sa marraine et tout notre groupe d’amis, si pressée et à la fois sereine, sans angoisse mais en totale confiance. Je n’aurai pas cru ça de moi, c’est bien la preuve que Dieu m’accompagnait et me disait de me laisser porter.

Le moment où j’ai été baptisée n’a duré qu’une fraction de seconde, je ne savais pas encore si j’allais en ressortir changée ou non. J’ai bu la tasse oui mais cela ne m’a pas pour autant déroutée ou apeurée (juste un peu déséquilibrée J ). Sur le coup j’étais fière, heureuse, me voila enfin fille de Dieu, je fais enfin partie de cette belle et grande famille. Sur le coup, je n’ai pas vraiment ressentie de changement mais quelques jours après je me suis sentie aimée, accompagnée, j’ai plus de facilité à prier chaque jour et ça me donne encore plus confiance. Je me sens remplie de l’amour de notre Dieu et ça fait un bien fou, un soulagement, je me sens légère, comme si j’avais un poids en moins dans ma vie, une renaissance, oui j’ai l’impression d’entamer une nouvelle vie.

Je n’ai eu que de bons retours, même parmi les membres de ma famille, ma sœur qui n’a aucune croyance à trouvé cette messe belle, émouvante et remplie d’amour et de fraternité. Ma maman a même chanté en même temps que nous, c’est magnifique.

Merci de m’avoir permis de vivre cette immersion, merci d’avoir accepté que mon grand garçon vive ce si beau moment avec nous, je n’aurais pas pu rêver mieux. Je souhaite à tous de pouvoir recevoir l’appel de notre seigneur et qu’il puisse vivre dans la paix  et la sérénité que cela me procure.

Carine baptisée le 26 mars 2016

Me voilà baptisée!

Beaucoup n'en ont aucun souvenir, pour moi, cela restera gravé.
 Bien qu'ayant eu une éducation catholique, ce n'est que plus tard, et ce grâce au père Christophe, que j'ai décidé de reprendre le chemin du baptême. RE-prendre oui, car j'avais déjà derrière moi quelques années de catéchisme. Me voilà en route avec l'équipe de la paroisse Ste Anne, et quelle belle équipe! Des personnes formidables qui nous ont entourés et qui ont partagé avec nous leur amour du Christ. J'ai eu la chance de vivre cela avec Maud, ma petite sœur, qui elle aussi à suivi ce chemin. Nous avons été accompagnées par nos familles, de près comme de loin, mais également par mon conjoint et futur mari ainsi que par sa famille avec qui nous avons partagé des moments très forts.

Ce 26 mars, jour de la veillée Pascale fut le moment tant attendu. Nous avons eu l'opportunité de vivre notre baptême par immersion... Devoir entrer dans l'eau entièrement habillée au début ne me réjouissait pas vraiment mais avec un peu de courage et une fois plongée, pas le temps de réfléchir à cela. Comme quoi, avec Dieu nous sommes capables et ce fut une expérience finalement magique pour moi. Aujourd'hui, j'aimerais transmettre et partager tout ce que j'ai pu apprendre mais aussi dire au monde entier : "J'ai 26 ans, et me voilà baptisée!"

Joëlle accompagnatrice d'une catéchumène

Carine nous annonce sa démarche vers le baptême et crée le déclic auprès de sa petite sœur Maud. Une grande envie de les accompagner me vient à l'esprit. J'ai rencontré des personnes formidables envers les catéchumènes faisant preuve d'une grande miséricorde à offrir, à partager.

La retraite au foyer de charité à Châteauneuf était pour moi une première. Ce temps fort m'a conforté dans ma foi. Quelle belle expérience inattendue !

Avoir vécu ce cheminement au côté de futurs baptisés adultes enthousiastes à devenir enfants de Dieu m'a submergée d'émotion.

La joie au cœur, je remercie le Seigneur pour cette belle Veillée Pascale 2016 que je ne suis pas prête d'oublier.

Claire baptisée le 26 mars 2016

Un baptême par immersion…De nos jours ?!...Pour des adultes ?!...Quand j’ai commencé à en parler autour de moi, j’ai surpris bon nombre de regards étonnés et dubitatifs, quelques réflexions peu amènes voire désobligeantes… « N’est-ce pas un peu folklorique ?... » Ou alors… « Ah oui, c’est à la mode… ».Non, rien de tout ça, et étonnamment, cela m’a rendue plus forte encore dans mon désir d’être baptisée ainsi, et  puisque cette belle possibilité nous était offerte grâce à l’engagement du Père Christophe, pourquoi ne pas devenir enfant de Dieu en se plongeant corps et âme dans l’Eau de la Vie ?

En réalité, nous avions déjà vécu beaucoup de temps forts dans notre parcours de catéchumènes ; c’est un chemin dense, parfois exigeant, mais intense et si enrichissant… Et je ne soupçonnais pas toute la place qui restait en moi pour accueillir ma Foi.

Et cette Veillée Pascale a été belle, lumineuse, harmonieuse, si belle que je n’avais plus envie qu’elle finisse !!! Si, si !!! Et ce « fameux » plongeon total fut doux, oui, très doux…L’eau était chaude, j’étais en confiance, et il m’a semblé partir dans un autre monde… Trois fois la tête plongée,  au nom du Père, au nom du Fils au nom du Saint Esprit… dans le silence et la lumière douce de l’eau… Ce ne fut ni brutal, ni saisissant, mais doux et joyeux. L’Eau du baptême, qu’elle nous soit versée sur le front ou qu’elle nous enveloppe totalement est la même, nous sommes tous les mêmes baptisés au début d’une nouvelle vie ! Mais je sais que je garderai toujours en moi ces instants privilégiés de mon «  immersion », cette Eau sur mon visage et mes cheveux, mon total abandon dans la confiance et dans la joie.

Virginie baptisée le 26 mars 2016

Je m’appelle Virginie et j’ai été baptisée à 28 ans durant la Veillée Pascale du 26 mars 2016.

Avant d’arriver à cette célébration, il y a eu tout une évolution, tout un parcours, fait de rencontres, d’émotion et d’amour. Dieu a toujours été présent. Il m’accompagne depuis mon enfance. J’ai été élevée avec des valeurs catholiques telles que le respect, la famille, la fraternité et l’amour.

Mon mari partage ses mêmes valeurs et lorsque je suis devenue maman, j’ai eu envie de les transmettre à mes enfants.

Ce sont eux qui ont changé ma vie. Remercier Dieu de m’avoir fait ce magnifique cadeau devenait donc essentiel.

J’ai ressenti l’Appel du Seigneur au profond de mon cœur. Il me disait qu’il serait toujours à mes côtés quoiqu’il arrive. Et j’ai donc entamé mon cheminement vers le baptême.

Dans le même temps, les médecins me diagnostiquaient une maladie auto immune de la glande thyroïde, dont je souffre depuis plus d’un an maintenant.

Tout au long de mon catéchuménat, j’ai du faire face aux différents symptômes de la maladie. J’ai été très affaiblie physiquement et j’ai eu des périodes de doute.

Mais chaque jour, le Seigneur m’accompagne et m’aide à surmonter cette épreuve. L’Amour de Dieu et l’amour de mes proches m’aide à relativiser et accepter la maladie.

Au fil des réunions, de nombreux changements se sont opérés en moi. La gentillesse et la bienveillance des autres catéchumènes, des accompagnateurs et du Père Christophe Rosier m’ont également donné l’envie d’y croire. Jusqu’alors j’avais des difficultés à accepter mon état et à en parler. Le Baptême m’a libérée.

Durant cette célébration, j’ai ressenti beaucoup d’émotion, de joie et d’amour. On pouvait ressentir la présence de Dieu autour nous. La joie se lisait sur les visages de toutes les personnes présentes. J’ai été transportée par les chants et la musique. J’ai été émerveillée par la beauté de l’église et par la lumière des cierges. Effectivement, la cérémonie a duré plus de trois heures mais je n’ai pas vu le temps passer. Le moment du baptême en lui-même, cet instant que j’attendais depuis des mois, m’a émue aux larmes. J’ai été envahie d’un sentiment très fort de renouveau, de renaissance.

J’ai pris conscience des privilèges qui me sont donnés. Le baptême m’apportera désormais confiance et sérénité. Car, oui, je ne doute plus, je n’ai plus peur.

Je souhaite poursuivre cet échange avec le Seigneur car il me pousse à ne jamais abandonner et surtout à aimer davantage. Alors à l’avenir, je ne cesserai de le remercier et je mettrai de l'amour dans tous les petits actes du quotidien.

Marianna, maman, accompagnatrice et marraine d'une catéchumène

En tant que maman, je suis très heureuse d’avoir pu accompagner ma fille dans sa démarche. Je suis également très fière qu’elle fasse désormais partie de la grande famille des chrétiens.

C’est d’ailleurs ce que j’ai ressenti durant  toute la célébration du baptême. Le sentiment que nous appartenions tous à la même famille. C’était un grand moment de joie et d’émotion que nous avons tous vécu dans l’unité et la fraternité.

Cette Veillée Pascale du 26 mars 2016 restera gravée dans ma mémoire et dans mon cœur. J’espère que la lumière des cierges, la lumière de Dieu guidera ma fille Virginie tout au long de sa vie.

Les témoignages des baptisés et accompagnateurs

Emmanuel baptisé le 15 avril 2017

Ma vie était rythmée par une famille sectaire, qui m’obligeait à suive leurs exigences, basée sur une fausse interprétation de la bible, et une exclusion sociale.
À l’age de 20 ans je me suis séparé de leur fausse doctrine, et pris un che-min tout autre.
Je pensais que Dieu n’influencerai plus ma vie, et que les hommes pou-vaient suivre leur propre chemin sans être étouffé par une religion rempli de contraintes absurdes.
Mais je me suis trompé, et j’ai découvert avec ma femme et ma fille com-ment me réconcilier avec le Seigneur, en accompagnant ma fille au catéchisme et les messes avec ma femme.
J’ai donc pris la décision de suivre un programme de catéchuménat qui ma conduit au baptême.
Cette richesse spirituelle, me pousse à vivre d’autres moments forts dans le cheminement vers Dieu.

Jérôme baptisé le 15 avril 2017

J’ai vécu cette veillée Pascale comme un moment d’intimité entre le Sei-gneur, les paroissiens et moi. Cela m’a ému de voir l’église pleine de personnes nous accompagnant depuis plus d’un an, pour cheminer vers la grande étape du Baptême. Depuis que j’ai été touché par le Seigneur lors d’un parcours Alpha, j’avais vraiment hâte de faire ce grand plongeon mais j’étais loin d’imaginer les exigences que demandent d’être Chrétien !
D’où ma compréhension de l’entrée en Eglise et des scrutins afin d’arri-ver le plus propre possible pour le Baptême. Les trois immersions me parais-saient très longues et empreintes d’un profond silence.
A mon sens, ces sensations de paix et d’éternité sont des aperçus de ce que nous ressentirons au Ciel ! Depuis, la force du Seigneur a été amplifiée afin de pouvoir témoigner de l’Amour du Christ dans les cadres privés et profession-nels.
J’ai le grand désir de poursuivre vers la Communion et la Confirmation pour que mes charismes s’expriment davantage et puissent aider à porter notre Eglise !

Marion baptisée le 26 mars 2016

Je n’aurai jamais cru vivre un moment aussi fort. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’avais cette envie de me faire baptiser, cet appel qui se faisait de plus en plus fort mais je ne me doutais pas que ça aurait cet effet là. La veillée pascale à durée 3 heures mais m’a paru durer quelques minutes, c’était absolument « enivrant », la foule présente, les  textes, les chants avec la chorale, j’ai vraiment aimé. J’aurais voulu que cela dure encore et encore mais comme nous pouvons le dire « toutes les  bonnes choses ont une fin ». J’étais si fière de me tenir debout devant l’assemblée avec mon fils, sa marraine et tout notre groupe d’amis, si pressée et à la fois sereine, sans angoisse mais en totale confiance. Je n’aurai pas cru ça de moi, c’est bien la preuve que Dieu m’accompagnait et me disait de me laisser porter.

Le moment où j’ai été baptisée n’a duré qu’une fraction de seconde, je ne savais pas encore si j’allais en ressortir changée ou non. J’ai bu la tasse oui mais cela ne m’a pas pour autant déroutée ou apeurée (juste un peu déséquilibrée J ). Sur le coup j’étais fière, heureuse, me voila enfin fille de Dieu, je fais enfin partie de cette belle et grande famille. Sur le coup, je n’ai pas vraiment ressentie de changement mais quelques jours après je me suis sentie aimée, accompagnée, j’ai plus de facilité à prier chaque jour et ça me donne encore plus confiance. Je me sens remplie de l’amour de notre Dieu et ça fait un bien fou, un soulagement, je me sens légère, comme si j’avais un poids en moins dans ma vie, une renaissance, oui j’ai l’impression d’entamer une nouvelle vie.

Je n’ai eu que de bons retours, même parmi les membres de ma famille, ma sœur qui n’a aucune croyance à trouvé cette messe belle, émouvante et remplie d’amour et de fraternité. Ma maman a même chanté en même temps que nous, c’est magnifique.

Merci de m’avoir permis de vivre cette immersion, merci d’avoir accepté que mon grand garçon vive ce si beau moment avec nous, je n’aurais pas pu rêver mieux. Je souhaite à tous de pouvoir recevoir l’appel de notre seigneur et qu’il puisse vivre dans la paix  et la sérénité que cela me procure.

Carine baptisée le 26 mars 2016

Me voilà baptisée!

Beaucoup n'en ont aucun souvenir, pour moi, cela restera gravé.
 Bien qu'ayant eu une éducation catholique, ce n'est que plus tard, et ce grâce au père Christophe, que j'ai décidé de reprendre le chemin du baptême. RE-prendre oui, car j'avais déjà derrière moi quelques années de catéchisme. Me voilà en route avec l'équipe de la paroisse Ste Anne, et quelle belle équipe! Des personnes formidables qui nous ont entourés et qui ont partagé avec nous leur amour du Christ. J'ai eu la chance de vivre cela avec Maud, ma petite sœur, qui elle aussi à suivi ce chemin. Nous avons été accompagnées par nos familles, de près comme de loin, mais également par mon conjoint et futur mari ainsi que par sa famille avec qui nous avons partagé des moments très forts.

Ce 26 mars, jour de la veillée Pascale fut le moment tant attendu. Nous avons eu l'opportunité de vivre notre baptême par immersion... Devoir entrer dans l'eau entièrement habillée au début ne me réjouissait pas vraiment mais avec un peu de courage et une fois plongée, pas le temps de réfléchir à cela. Comme quoi, avec Dieu nous sommes capables et ce fut une expérience finalement magique pour moi. Aujourd'hui, j'aimerais transmettre et partager tout ce que j'ai pu apprendre mais aussi dire au monde entier : "J'ai 26 ans, et me voilà baptisée!"

Joëlle accompagnatrice d'une catéchumène

Carine nous annonce sa démarche vers le baptême et crée le déclic auprès de sa petite sœur Maud. Une grande envie de les accompagner me vient à l'esprit. J'ai rencontré des personnes formidables envers les catéchumènes faisant preuve d'une grande miséricorde à offrir, à partager.

La retraite au foyer de charité à Châteauneuf était pour moi une première. Ce temps fort m'a conforté dans ma foi. Quelle belle expérience inattendue !

Avoir vécu ce cheminement au côté de futurs baptisés adultes enthousiastes à devenir enfants de Dieu m'a submergée d'émotion.

La joie au cœur, je remercie le Seigneur pour cette belle Veillée Pascale 2016 que je ne suis pas prête d'oublier.

Claire baptisée le 26 mars 2016

Un baptême par immersion…De nos jours ?!...Pour des adultes ?!...Quand j’ai commencé à en parler autour de moi, j’ai surpris bon nombre de regards étonnés et dubitatifs, quelques réflexions peu amènes voire désobligeantes… « N’est-ce pas un peu folklorique ?... » Ou alors… « Ah oui, c’est à la mode… ».Non, rien de tout ça, et étonnamment, cela m’a rendue plus forte encore dans mon désir d’être baptisée ainsi, et  puisque cette belle possibilité nous était offerte grâce à l’engagement du Père Christophe, pourquoi ne pas devenir enfant de Dieu en se plongeant corps et âme dans l’Eau de la Vie ?

En réalité, nous avions déjà vécu beaucoup de temps forts dans notre parcours de catéchumènes ; c’est un chemin dense, parfois exigeant, mais intense et si enrichissant… Et je ne soupçonnais pas toute la place qui restait en moi pour accueillir ma Foi.

Et cette Veillée Pascale a été belle, lumineuse, harmonieuse, si belle que je n’avais plus envie qu’elle finisse !!! Si, si !!! Et ce « fameux » plongeon total fut doux, oui, très doux…L’eau était chaude, j’étais en confiance, et il m’a semblé partir dans un autre monde… Trois fois la tête plongée,  au nom du Père, au nom du Fils au nom du Saint Esprit… dans le silence et la lumière douce de l’eau… Ce ne fut ni brutal, ni saisissant, mais doux et joyeux. L’Eau du baptême, qu’elle nous soit versée sur le front ou qu’elle nous enveloppe totalement est la même, nous sommes tous les mêmes baptisés au début d’une nouvelle vie ! Mais je sais que je garderai toujours en moi ces instants privilégiés de mon «  immersion », cette Eau sur mon visage et mes cheveux, mon total abandon dans la confiance et dans la joie.

Virginie baptisée le 26 mars 2016

Je m’appelle Virginie et j’ai été baptisée à 28 ans durant la Veillée Pascale du 26 mars 2016.

Avant d’arriver à cette célébration, il y a eu tout une évolution, tout un parcours, fait de rencontres, d’émotion et d’amour. Dieu a toujours été présent. Il m’accompagne depuis mon enfance. J’ai été élevée avec des valeurs catholiques telles que le respect, la famille, la fraternité et l’amour.

Mon mari partage ses mêmes valeurs et lorsque je suis devenue maman, j’ai eu envie de les transmettre à mes enfants.

Ce sont eux qui ont changé ma vie. Remercier Dieu de m’avoir fait ce magnifique cadeau devenait donc essentiel.

J’ai ressenti l’Appel du Seigneur au profond de mon cœur. Il me disait qu’il serait toujours à mes côtés quoiqu’il arrive. Et j’ai donc entamé mon cheminement vers le baptême.

Dans le même temps, les médecins me diagnostiquaient une maladie auto immune de la glande thyroïde, dont je souffre depuis plus d’un an maintenant.

Tout au long de mon catéchuménat, j’ai du faire face aux différents symptômes de la maladie. J’ai été très affaiblie physiquement et j’ai eu des périodes de doute.

Mais chaque jour, le Seigneur m’accompagne et m’aide à surmonter cette épreuve. L’Amour de Dieu et l’amour de mes proches m’aide à relativiser et accepter la maladie.

Au fil des réunions, de nombreux changements se sont opérés en moi. La gentillesse et la bienveillance des autres catéchumènes, des accompagnateurs et du Père Christophe Rosier m’ont également donné l’envie d’y croire. Jusqu’alors j’avais des difficultés à accepter mon état et à en parler. Le Baptême m’a libérée.

Durant cette célébration, j’ai ressenti beaucoup d’émotion, de joie et d’amour. On pouvait ressentir la présence de Dieu autour nous. La joie se lisait sur les visages de toutes les personnes présentes. J’ai été transportée par les chants et la musique. J’ai été émerveillée par la beauté de l’église et par la lumière des cierges. Effectivement, la cérémonie a duré plus de trois heures mais je n’ai pas vu le temps passer. Le moment du baptême en lui-même, cet instant que j’attendais depuis des mois, m’a émue aux larmes. J’ai été envahie d’un sentiment très fort de renouveau, de renaissance.

J’ai pris conscience des privilèges qui me sont donnés. Le baptême m’apportera désormais confiance et sérénité. Car, oui, je ne doute plus, je n’ai plus peur.

Je souhaite poursuivre cet échange avec le Seigneur car il me pousse à ne jamais abandonner et surtout à aimer davantage. Alors à l’avenir, je ne cesserai de le remercier et je mettrai de l'amour dans tous les petits actes du quotidien.

Marianna, maman, accompagnatrice et marraine d'une catéchumène

En tant que maman, je suis très heureuse d’avoir pu accompagner ma fille dans sa démarche. Je suis également très fière qu’elle fasse désormais partie de la grande famille des chrétiens.

C’est d’ailleurs ce que j’ai ressenti durant  toute la célébration du baptême. Le sentiment que nous appartenions tous à la même famille. C’était un grand moment de joie et d’émotion que nous avons tous vécu dans l’unité et la fraternité.

Cette Veillée Pascale du 26 mars 2016 restera gravée dans ma mémoire et dans mon cœur. J’espère que la lumière des cierges, la lumière de Dieu guidera ma fille Virginie tout au long de sa vie.

Sur le diocèse en 2017

Baptisés adultes

Confirmés, jeunes et adultes

Sur le diocèse en 2018

Baptisés adultes

Confirmés, jeunes et adultes

Sur le diocèse en 2019

Baptisés adultes

Confirmés, jeunes et adultes

Suivez le Pape François